Artist of the day.

Today I’d like to share with you the art of Julien Pacaud.

His style is, to me, an ingenious mixture of the 20’s, 50’s and 60’s garnished with a pinch of mysticism. Yet it is up to date.

 Psychokinesis Club

A Love Story

Mr Mystere, 4

Galaxists

Cluedo

Ceremony

Labyrinth
for Cent magazine
Everlasting Gaze
The end of the world fan club
 
The operator
Together

make Art, not War

mon cher maitre, durant mon temps d’Absence je n’ai pas cessé de penser.. je n’en reviens toujours pas des horreurs que j’ai pu voir, je n’ose pas vous décrire ce que ressentent tous ces hommes sur le champ de bataille. mon pays me manque. j’ai vu la peur dans leur yeux, ces jeunes hommes, arracher a leurs familles et livrer a eu-même, dite moi ou est la justice dans tout cela… je ne suis qu’un simple témoin d’une boucherie qu’on a nommée guerre, cet acte barbare ou nous mènent nos chefs d’états nous faisons croire que nous nous sacrifions pour une cause juste. une cause juste ? En vérité il n’y a aucune justesse dans ce geste, car tous ces hommes ne représente que des pions, qui tombe par millier sous les boulets de canons et les coups de baïonnettes. Les corps gisent encore par millions sur la terre humide. Les litres de sang perdus par les soldats ce mélange a la nature. Doucement leurs organes et leurs chairs ne vont faire plus qu’un avec la terre.. ces soldats sont des pères, des oncles, des fils, des frères. Tous partie dans le but de sauver leur pays. Ils ne retrouveront la terre qu’ils aiment que l’orsque leurs têtes toucheras le sol encore tiède du dernier corps qui se trouvait ici. Aucun mot ne peut exprimer la peine que j’ai ressenti lorsque j’étais la-bas; on ne fait même plus la différence entre alliés ou ”ennemies”, après tout nous sommes tous les mêmes: des hommes avec un corps un coeur, une âme et du sang. Ce liquide rougeâtres, qui apres qu’on est tuer pour la première fois nous emporte dans une folie furieuse. Le sang recouvre nos vêtements et nos mains, salie et souiller de cet acte qui devient incontrôlable et surtout indispensable si l’on souhaite survivre. La culpabilité ne viendras que plus tard. Toutes les guerres laissent des séquelles, physiques, psychologique, économiques et environnemental. Ce sont ces éléments qui vont constituer le ferment d’une prochaine guerre, créant un cercle vicieux entretenue par la haine et la peur. Cet sensation inexprimable d’une douleur tellement profonde: c’est le peuple et les quelques survivants -s’il y en as- qui viendrons en témoigner. Ce jour la peut être les chefs de notre pays comprendrons l’absurdité de leurs choix; ils ont choisi de nous faire agir comme des animaux, plutôt que de résonner comme des hommes.

Image